Risque routier, risque premier, global, commun et déconsidéré ?

Ce matin, chemin vers le bureau.

Il fait jour de bonne heure depuis déjà quelques semaines et le temps est agréable, ciel bleu, un peu froid ~3°C.

j'entame le contournement de Laval (53) et oui, j'habite près de cette charmante ville à la campagne. Un contournement existe avec au moins 10 min d'attente de bouchons au plus fort de la journée…

Un seul inconvénient sur ce contournement, les rond-points nombreux.

A la sortie d'un rond-point, quelques voitures arrêtées et une personne marchant sur la voie à quelques dizaines de mètres devant moi.

???que se passe-t-il, il ne semble pas y avoir outre mesure d'inquiétude chez les voitures  ou chez la personne sur la voie???

En suivant le regard et la direction du marcheur, je me rends compte qu'il se rend vers une remorque identique à celle en photo ci-dessous.

La remorque est sur le bas_côté a priori sans marque particulière. Une seule certitude,…, il y a eu un problème d'accrochage soit un défaut d'attache soit un dysfonctionnement technique, quid de la chaîne mise en sécurité…

Les voitures passent à côté de l'utilitaire qui recule tranquillement sur sa voie vers la remorque. Il y a encore peu de véhicule sur la route et tout cela se fait sans encombre. Ah, oui, le piéton est en tenue de travail, sans gilet retro-réfléchissant.

L'utilitaire ne fait mention d'aucune société.

Je ne suis pas certain que cet événement non souhaité soit remonté au sein de l'entreprise alors qu'il revêt un caractère relativement grave.

Dans l'analyse du potentiel de risque majeur : cet événement a lieu en sortie de rond point. Une certitude, la vitesse ne peut pas être élevée. Elle peut toutefois être trop importante pour une courbe comme celle présente sur cette route. Cette route est empruntée par des PL, VL et deux roues motorisées. Le risque majeur aurait sans doute été lié à un accident avec un deux roues.

Sans généraliser, le risque routier est encore peu abordé dans de nombreuses entreprises, il semble tellement lié à la vie domestique que l'accident de le route n'est pas toujours considéré au même niveau que l'accident survenant dans un environnement industriel.

Il s'agit d'un risque encore peu abordé dans les analyses de risques des TPE-PME alors que les Groupes l'utilisent comme levier de communication…

De gros efforts encore…

———

La route m'inquiète. Elle est le reflet de nos intolérances et actes dangereux du quotidien. Si nos politiques et associations de sécurité routière mettent en avant les incivilités sur les radars pour "expliquer" les augmentations des décès sur la route, c'est par incapacité à sortir du cadre de la contrainte.

En plus de 25 ans de conduite, j'ai été arrêté moins de 10 fois pour un contrôle. Les actions de sensibilisation, je les ai vécu essentiellement via le milieu professionnel ou associatif. J'ai eu la chance de passer deux fois mon code à plus de 5 ans d'intervalles pour avoir un permis moto, sans cela, je ne serais jamais retourné dans une auto-école.

A l'heure ou ma grande fille a commencé sa conduite accompagnée depuis quelques semaines, je constate  encore plus les comportements à risques de nombreux conducteurs qui n'acceptent pas l'apprentissage d'une jeune de 16 ans. Comportements agressifs, impatience marquée, …, j'étais déjà très attentif à tout cela, je pense surtout à travers ma conduite deux roues.

Nous sommes très loin du zéro mort sur nos routes qui doit être notre seul objectif.

Les moyens pour y parvenir sont à trouver. Ce n'est pas le 80 ou 90km/h qui solutionnera  cette situation. Nous sommes des idiots sur la route.

Tant que chacun(e) d'entre nous ne changera pas son comportement individuel, il sera facile de trouver la faute chez l'autre.

Alors prenons-nous en mains ! le droit à l'erreur sur la route ne doit pas mettre en danger la vie de tiers ou notre vie! La culture de prévention dans les entreprises est très liée à nos comportements en dehors du travail.

Jerome

le risque routier : Un coup de gueule qui revient régulièrement lié à un constat navrant du quotidien…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *