Mais qui commande? ou comment faire face à une multitude d’entreprises extérieures.

Un gros chantier a commencé récemment sur mon site de prédilection, entre chefs de projet et interlocuteurs divers, les entreprises extérieures viennent en nombre…

Entre travaux en hauteur, utilisation de chariots et autres engins (nacelle, engin de chantier), risque électrique, maçonnerie, …, en 6 mois quelques dizaines entreprises vont intervenir entamer leurs lots de situations particulières, de risques et d'exigences.

Certains me diront qu'il suffit d'imposer et de contrôler puis en cas d'écart, éjecter le malencontreux.

Je pense que le preventeur a également une mission de conseil aux plus petites entreprises peu sensibilisées sur ces sujets de SST.

Alors, comment gérer dans ce cadre les problèmes d'EPI, de conduit d'engin de tout type, de travail en hauteur,…

La pédagogie est nécessaire toutefois, il faut savoir rester ferme dans les propos sans tomber dans la protection juridique qui caractérise de nombreuses très grosses entreprises.

Je suis preneur de tout echange et bonne pratique

@+

Jer

0 commentaire

  1. Hello !

    Je ne comprends pas le sens de ce message… Il est question de diverses choses marginales (ex : le port des EPI par EE est le cadet des soucis de l’EU pour un tel chantier) sauf de l’essentiel qui est le processus de coordination générale par EU de la sécurité de ces multiples co-activités avec les EEs ou entre elles selon les phases d’avancement du chantier ! Ainsi le 1er rôle du Préventeur EU dans ce cas n’est pas le conseil aux petites entreprises qui interviennent mais en amont un fort de rôle de conseil et de pédagogie auprès de sa Direction et du chef de projet interne…

    En tant qui commande, c’est l’EU, dans tous les sens du terme. Bye.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *