L’accident de trajet

L’accident de trajet est-il un accident comme les autres?

Quel est le rôle du préventeur dans le cadre d’un accident de trajet mais aussi comment initier un plan de prévention du risque routier au sein d’une entreprise?

J’ai vécu très récemment un accident de trajet particulier dans lequel un de nos salariés a été victime d’un suraccident après s’etre arreté pour porter secours à une personne s’étant endormie au volant. Cela m’a rappelé que je n’étais pas exemplaire sur le risque routier dans « l’exercice de mes fonctions ».

Les accidents de trajet sont l’une des causes majeures des décès imputables au champ du travail et portant je me sens un peu démuni sur le sujet. Arès avoir mené des journées sécurité routière en milieu d’année dernière, il ne me semble pas toujours aisé de faire sortir la prévention du périmètre professionnel. Les français progressent sur le risque routier mais ils restent attachés à leurs libertés individuelles. 

C’est la qu’il est délicat d’agir. Nous sommes encore nombreux à penser que la route est à nous et que les règles sont faites pour les autres. J’ai fait le choix de changer de lieu de travail il y a quelques mois et je parcours désormais une heure de route le matin et idem le soir. Sur des routes de campagne, je parcours ainsi 63km en une heure chaque matin et soir…

Je reste effaré par les vitesses auxquelles je me fais doubler…

Au sein de l’entreprise, cet accident de trajet est malheureusement l’opportunité de réaliser un break sécurité (causerie, minute, échanges,…) mais je ne suis pas entré dans le dur sur ce sujet pour le moment.

Si j’ai connaissance de quelques retours d’expériences médiatiques, je souhaiterai échanger sur l’initiation d’une telle démarche vis à vis d’une majorité de salariés se déplaçant vers leur lieu de travail en voiture.

Si vous etes avancés sur ce sujet, dites moi comment vous avez procédé ?

@+ jerome

 

P.S : et oui, pour moi, l’accident de trajet doit faire l’objet d’une analyse à l’identique des AT.

0 commentaire

  1. Hello !

    Question : à quel titre efficace l’employeur devrait-il se préoccuper de prévention des accidents de trajet ? Je ne vois pas vraiment. Il ne « peut » quasiment rien faire sur les facteurs de risques
    des déplacements trajet-travail. Pour déterminer le peu qu’il « peut » il n’y a absolument pas besoin de perdre son temps à analyser ces accidents, dont la prévention ne lui incombe d’ailleurs
    pas.

    Bye.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *