Perception du risque (art 3)

J'ai franchi un cap dans ma réflexion récemment et la perception du risque par chacune et chacun. Avec le temps, les différentes expériences acquises complétées de rencontres heureuses et de lectures diverses m'aident à construire mon puzzle de prévention. Cette vision est confortée par les mots de Jean TIROLE, notre récent prix Nobel d'économie quiLIRE PLUS

le bonheur au travail – teasing

bonjour, c'est sans doute ma période illustrations vidéos, mais c'est aussi un moyen très simple de transmettre des messages. Cette vidéo me semble percutante et à l'opposé de beaucoup d'informations toujours trop pessimiste dans notre pays voire plus largement. SORTIE prévue début 2015 jerome le bonheur au travail – sortie prévue sur Arte début 2015…

leadership et leader – une vidéo très intéressante

bonjour, cette vidéo n'est pas particulièrement récente (2009), elle dure 15min. Quels liens avec la sécurité ? Le leader transmet, il est suivi,… Il doit donc être identifié et le préventeur s'en faire un allié. Les consultants en S&ST travaillent beaucoup sur le comportement et donc indirectement sur le leadership. Vous pourrez aussi faire leLIRE PLUS

La sécurité et la santé au travail : quelles limites ?

Bonsoir, je suis parfois interpelé sur les résultats sécurité d'entreprises diverses et variées qui mettent en avant des centaines voire des milliers de jours sans accident du travail… Mon analyse critique et sans doute subjective car incomplète dans l'approche m'amène vers plusieurs voies : – l'une des plus grosse entreprise française se targue de neLIRE PLUS

Deuxième session pour le MOOC S&ST du CNAM

La plate-forme France Université numérique relance une nouvelle session pour suivre les cours "éléments de santé au travail pour les ingénieurs et managers". Malgré ou, par mon passé de préventeur, j'ai suivi les 6 semaines de cours en début d'année. L'intérêt est réel y compris pour un préventeur avec quelques années de retour d'expérience (mêmeLIRE PLUS

Prevention dans le monde agricole

Bonjour, j'ai dans mon périmètre, depuis quelques mois, une équipe d'installateurs de matériels pour les exploitants agricoles (salle de traite, tank froid ferme – stockage du lait -, système de raclage des stabulations,..). je découvre ces métiers depuis quelques semaines réellement et me trouve face à une difficulté majeure qu'est le peu d'écoute des exploitants.LIRE PLUS

Approche globale des risques

Bonsoir, La semaine passée, j’ai assisté à une conférence animée par le Pr Seillan dans le cadre d’une invitation conjointe INVS/CNAM. Je connaissais ce Pr de nom mais n’avait jamais pris le temps de lire ces ouvrages. Le titre de cette soirée était « management globale des risques ». Mon approche depuis de nombreuses années est deLIRE PLUS

Quel encadrement, manager pour un préventeur ?

Je m’interroge sur le rattachement « idéal » d’un préventeur. Beaucoup me répondront que le doute n’existe pas et que ce rattachement doit se faire au plus haut de l’entreprise. Pourtant, nous voyons fréquemment des fonctions QHSE mélangées au justificatif du système intégré. Dans ce cas, le responsable du pôle ne devient-il pas délégataire pour partie desLIRE PLUS

l’art de développer une culture S&ST!!!

Je me trouve dans une situation ou le paraître prend trop souvent le dessus sur la réalité exécutée. « Je me complets dans la procédure qui est la sécurité prescrite alors que la réalité terrain est toute différente, la sécurité réelle… »  A la suite d’un changement de poste, j’ai fait le choix, en prenant ce poste,LIRE PLUS

Accident du travail ou intox ?

Ou la perception visuelle faussée de la performance S et ST par des managers qui semblent convaincus ! Cet article donne suite à un échange en début de soirée avec un collègue et résonne également d’articles plus anciens portant sur l’accident du travail, le Tf ou la capacité de certains à se gargariser de leursLIRE PLUS

Animateur ou conformateur S&ST – la culture ou la règle!!!

Mes vieux démons me rattrapent!!! La grande majorité des entreprises ne jurent que par la norme et la conformité à la norme. Nous sommes humains et nous oublions.   Acquérir une culture de S&ST serait si simple qu’une certification suffirait ! L’amnésie collective nous guette…Le travail prescrit est rarement celui pratiqué, c’est ainsi que lorsqueLIRE PLUS

les accidents du travail comme indicateur?

Ou la cible du « zéro accident » est-elle la bonne ?   Le Tf me semble être un indicateur obsolète, face à notre évolution sociétale. A l’heure de l’individualisme tant dans les rapports humains que dans les objectifs des managers, peut-on encore mesurer la S&ST à l’aune des accidents du travail avec arrêt?   Je n’aiLIRE PLUS

L’amiante et l’annexe 3 de la convention de Rotterdam

Favorisant son industrie minière, le Canada et sa province du Québec avaient, dans un premier temps, interdit l’utilisation de l’amiante sur le sol canadien tout en conservant cette possibilité d’exportation. Le pays se classait encore au 3è rang des exportateurs mondiaux en 2010 derrière la Russie et le Brésil en 2010 avec près de 70.000T.

Accord interprofessionnel sur la qualité de vie au travail

ou : comment encore une fois éviter de parler du travail en s’accordant sur des causes/conséquences de nos organisations du travail ?   L’accord interprofessionnel sur la qualité de vie au travail, du 19 juin 2013, signé début juillet par les organisations syndicales CFDT, CFTC et CFE-CGC montre à quel point il est difficile deLIRE PLUS

Perception du risque

Le taux de fréquence révèle la sinistralité corporelle visible d’une organisation. C’est un indicateur international bien que parfois le facteur 1.000.000 est de 200.000.   C’est cependant un indicateur faussé selon la politique d’entreprise en place : y a-t-il un médecin interne qui permet d’éviter des consultations externes ? un(e) infirmier(e) réalise-t-il des soins pourLIRE PLUS

droit de l’accident et application du droit en recours

bonjour à toutes et à tous,   L’accident du travail est un droit, en abuser un excès. Emettre des réserves est également un droit, en abuser un excès.   L’objectif de chaque organisation de vouloir réduire les accidents du travail est sein et revêt un véritable intérêt pour l’Homme et l’entreprise. Le Tf et leLIRE PLUS

Exemplarité et décisions contre-productives

Exemplarité, bienveillance, voilà deux mots qui vont à merveille à la S&ST comme à bien d’autres domaines. Peut-on obtenir des résultats viables dans le domaine de la prévention des risques professionnels sans cet exemplarité au plus haut niveau?   Si je veux atteindre une culture de la prévention voire mieux, tendre vers le partage deLIRE PLUS

Comportement et sécurité : à qui la faute???

Hier lors d’échanges avec des responsables de services et autres managers dans le cadre d’une formation portant sur la management de la S&ST, un accident a été évoqué avec un lien immédiat au comportement de l’opérateur. sous entendu « dans ce cas, mon comportement de manager n’est pas remis en cause puisque cela se limite àLIRE PLUS

Comportement et sécurité; le Tf en ligne de mire

La S&ST se veut être un sujet partagé et d’échange en toute transparence au sein d’une organisation. Dès lors, la comptabilisation des sinistres est un indicateur de correction mais en aucun cas un indicateur de pilotage. Que ce soient les pyramides de Bird ou d’Heinrich, chacun visualise clairement que l’on ne peut piloter la sécuritéLIRE PLUS

La prévention des risques professionnels aujourd’hui

J’ai travaillé sur un dossier récemment de mise à plat de mon expérience professionnelle aussi petite soit-elle (plus de 10 ans mais à peine 20 ans). J’ai eu la possibilité de travailler sur de nombreux sujets. J’ai commencé cette aventure avec la finalisation du « dossier 93-40 » qui oubliait le 93-41 jumeau si souvent inconsidéré… C’estLIRE PLUS

Culture en S&ST et certifications multi-référentiels

La S&ST est un sujet qu’il faut partager et l’organisation de nombreux cursus sous la forme QHSE amène les entreprises à intégrer les sujets de S&ST dans le cadre de l’amélioration continue. Ce projet est louable et permet de placer la S&ST dans une démarche globale avec des échéances de réalisations. Cependant, ce n’est pasLIRE PLUS